comentarii

je ne suis pas Marilyn


Cursuri de matematica si fizica online!
Incearca-le gratuit acum

Peste 3500 de videouri de cursuri cu teorie, teste si exemple explicate
www.prepa.ro
je ne sais pas... je me le de - de titoo la: 25/01/2007 09:36:12
(la: Cu traista'n Franta...)
je ne sais pas... je me le demande! Peut-être une autre fois...

Bonne chance!
#171047 (raspuns la: #171002) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
belle - de om la: 23/08/2005 18:29:21
(la: Trancaneala Aristocrata "5")
taci, taci, dar cand prinzi momentul le zici ;)). Dupa cum ti-am spus imi place gashca nebuna din aristo...dar, de asemenea, imi place si intimitatea ARISTOCRATICA...asadar pentru tine si ceilalti aristo...daca vreti poze mai personale sau alte detalii imi cereti pe 3. Belle iti spun pe 3!
Horia mi-a adus aminte de acest cantec...acesta este raspunsul meu aici (pe 1 nu 3 ;)))

BELLE (Garou/Lavoie/Fiori)
1. Belle c'est un mot qu'on dirait inventé pour elle
quand elle danse et qu'elle met son corps à jour, tel
un oiseau qui étend ses ailes pour s'envoler
alors je sens l'enfer s'ouvrir sous mes pieds
j'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane
a quoi me sert encore de prier Notre-Dame
quel est celui qui lui jettera la première pierre
celui-là ne mérite pas d'être sur terre
O Lucifer! Oh! laisse-moi rien qu'une fois
glisser mes doigts dans les cheveux d'Esmeralda
2. Belle est-ce le diable qui s'est incarné en elle
pour détourner mes yieux du Dieu éternel
qui a mis dans mon être ce désir charnel
pour m'empêcher de regarder vers le Ciel
Elle porte en elle le péché originel
la désirer fait-il de moi un criminel
celle qu'on prenait pour une fille de joie une fille de rien
semble soudain porter la croix du genre humain
O Notre-Dame! Oh! laisse-moi rien qu'une fois
pousser la porte du jardin d'Esmeralda
3. Belle malgré ses grands yeux noirs qui vous ensorcellent
la demoiselle serait-elle encore pucelle?
quand ses mouvements me font voir monts et merveilles
sous son jupon aux couleurs de l'arc-en-ciel
ma dulcinée laissez-moi vous être infidèle
avant de vous avoir menée jusqu'à l'autel
quel est l'homme qui détournerait son regard d'elle
sous peine d'être changé en statue de sel
O Fleur-de-Lys
je ne suis pas homme de foi
j'irai cueillir la fleur d'amour d'Esmeralda.
j'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane
a quoi me sert encore de prier Notre-Dame
quel est celui qui lui jettera la première pierre
celui-là ne mérite pas d'être sur terre
O Lucifer! Oh! laisse-moi rien qu'une fois
glisser mes doigts dans les cheveux d'Esmeralda
#67325 (raspuns la: #67324) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
intruder, - de Jimmy_Cecilia la: 02/11/2005 23:10:16
(la: Dragostea mea, iubirea mea tarzie! Am nevoie de sfaturi!)
spune ''pas''

in franceza se zice "je ne suis pas allée", je n'ai pas mangé, etc
in negativul verbului, (eu nu m-am dus, eu n-am mancat

dar se spune "NON", contrarul afirmatiei...

spune "non"
te duci mâine la piatza? NON
dis non si las-o cum a cazut...

asa-i limba franceza...:))

#84085 (raspuns la: #84045) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
attention, - de Intruder la: 17/08/2007 12:38:49
(la: Matmatah -- din seria "muzica frantuzeasca de azi"))
la musique commence immédiatement!
:))
je t'aime, je t'aime
comme un fou comme un soldat
comme une star de cinéma
je t'aime, je t'aime
comme un loup, comme un roi
comme un homme que je ne suis pas
tu vois, je t'aime comme ça...

ho, ca cantam singur cu okii la luna!...:P


#227791 (raspuns la: #227785) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Giordano - de tinutza la: 06/04/2008 21:42:11
(la: In jurul meu)
je ne suis pas petit:p
#299834 (raspuns la: #299833) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Lascar, ia si de la mine...:) - de Intruder la: 09/10/2005 00:44:39
(la: Cum va place sa cititi)
BARBARA (J.Prevert)

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie, ravie, ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t’ai croisé rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N’oublie pas
Un homme sous un porche s’abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie, épanouie
Et tu t’es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m’en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j’aime
Même si je ne les ai vu qu’une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s’aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N’oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l’arsenal
Sur le bateau d’Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu’es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d’acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n’est plus pareil et tout est abîmé
C’est une pluie de deuil, terrible et désolée
Ce n’est même plus l’orage
De fer d’acier et de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l’eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin, très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

JE SUIS COMME JE SUIS (J.Prevert)

Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Quand j'ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J'aime celui qui m'aime
Est-ce ma faute à moi
Si ce n'est pas le même
Que j'aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi

Je suis faite pour plaire
Et n'y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu'est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais

Qu'est-ce que ça peut vous faire
Ce qui m'est arrivé
Oui j'ai aimé quelqu'un
Oui quelqu'un m'a aimée
Comme les enfants qui s'aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n'y puis rien changer.

si...LES ENFANTS QUI S' AIMENT (asta-mi place cel mai mult. Cassandra ti-a dat-o in lb. romana...)

Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout
Contre les portes de la nuit
Et les passants qui passent les désignent du doigt
Mais les enfants qui s'aiment
Ne sont là pour personne
Et c'est seulement leur ombre
Qui tremble dans la nuit
Excitant la rage des passants
Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne
Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
Bien plus haut que le jour
Dans l'éblouissante clarté de leur premier amour
__________________

mai vrei?...:)



#77595 (raspuns la: #77485) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
jeniffer - de Cri Cri la: 28/05/2006 22:02:38
(la: Despre agresivitate)
124729, de jeniffer la Sat, 27/05/2006 - 17:20
de ce-ti inchipui ca mi-as face griji?cine nu deosebeste jignirea de discutie se simte ofensat.sint momente unde sintem seriosi,cunosti?daca-ti face placere se vexezi,sa stii ca se vede si nu ma atinge,dar mai bine s-o faci la tine acasa,cu cei pe care ii cunosti.

124780, de jeniffer la Sun, 28/05/2006 - 01:11
'softurile,Daca te deranjez asa tare, OK?',unele din cuvintele tale si uneori tonul sint vexante si fara fondament(nu eu am dat acest sens discutiei),poate o sa-ti dai seama.cuvintele mele nu-ti pot da nici o ideie despre cum sint si ce fac,dar sa ne ignoram,daca preferi.


Intre acestea doua, comentariul meu:

Tu te sens vexée à nouveau? Essaie de comprendre, c'est impossible pour moi de ne pas m'amuser sur les "constructions" de phrase que tu fais, je ne peux pas m'abstenir tout simplement. Mais ça veut pas dire que c'est toi que je vise (je suis sûre que tu penses de façon cohérente et juste). Ce sont les softs de traduction que je vise, qui transforment les idées dans des écrits déviants. Si tu étais attentive, tu aurais vu que je t'ai défendue sur d'autres forums. Si je te dérange à ce point-là, ignore-moi; avec des offenses tu iras nulle part.

Et maintenant dis-moi ce qu'il y a d'offensif là-dedans.
--------------------------------------------
He who laughs last thinks slowest.
descurajant - de Dinu Lazar la: 29/09/2006 16:49:04
(la: O conversatie cu DINU LAZAR, fotograf)
Mii de scuze, poate nu am fost prea clar...
Scena descrisa era au plus haut niveau au Palais du Parla MENTA,
mon cher.
Et puis, je suis moi meme haidamac, je n`ai pas besoin d`un en plus...
#148637 (raspuns la: #148627) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Mesieo Intruder, sil vu ple... - de cosmacpan la: 23/03/2011 22:23:30
(la: Mic manual despre cum să ajungi un poet de succes)
Je suis un aspirant jeunes la bijboancele si tandreturile de le musée et vous êtes un connaisseur du phénomène littéraire profondément s'il vous plaît aidez-moi pénétrer les murs de l'indifférence et les maux de la comédie humaine et vous pouvez visiter le célèbre site comme: "cafeneaoa.com, glotogonia.ro, borcanuliberal.ro, corolademenuni.be, flatulatiileterare.fr, metaphoracuzvac.ro, ramratzujteramurici.it"
Je voudrais si possible savoir comment faire un peu d'attention à un poète qui m'a également connu sous le nom égal ou...Je suis désolé que je ne sais pas très bien les langues dans leur essence, mais je vous promets de la pratique de ne pas recourir à Goagalu asta
ajute-moi monsieur et je prome ca je vu fe un bele atention
a regarde Le Panu Cosma
Victorian Sila - de sami_paris74 la: 04/03/2014 12:35:14
(la: articol de M Cartarescu)
1991.Iunie.

Je suis parti dans une Dacia 1310 jaune, que j’ai vendue en Pologne, à Cescin, pour deux mille marques West — Allemandes. Tard dans la nuit, j’ai réussi à passer illégalement la frontière allemande. Robert dormait, comme je vous ai dit, accroché à mon cou. Il était entré entièrement dans le sac à dos que je portais. J’avais avec moi un couteau avec le manche en os que j’avais fixé à ma cheville avec une bande adhésive. J’étais parti dans l’inconnu, dans un monde dont j’ignorais tout et je ne savais pas à quoi m’attendre. Je craignais constamment qu’on m’attaque.
En Allemagne, à un endroit à 10 km de la frontière, je me suis arrêté sur le bord d’un ruisseau, avec l’intention d’y passer la nuit. J’ai improvisé un lit avec une couverture et un petit coussin que j’avais emportés du pays. Je tenais mon enfant serré contre moi, je sentais les battements de son cœur, je l’entendais respirer doucement. J’essayais de m’endormir, quand soudain j’ai aperçu une petite lu-mière étrange qui clignotait parfois, à quelques pas de l’endroit où je m’étais arrêté. Elle apparaissait pour disparaitre après quelques minutes. Robert dormait tranquille à côté de moi. Poussé par la curiosité, je me suis levé doucement et, sans perdre l’enfant de vue, je me suis approché de cette lumière – là, convaincu que j’avais à faire à un vol de lucioles. Mais cette lumière était trop bleue et bien trop luisante. Elle persistait étrangement au-dessus de la terre. Sans trop réfléchir, j’ai mis la main dans l’eau boueuse et j’ai aussitôt touché un objet dur. En tâtonnant cet objet avec la main, je me suis aperçu qu’il ressemblait à un pichet au large goulot. Immédiatement, j’ai trouvé ce qui ressemblait à une anse et je l’ai tirée avec force. L’effort s’est avéré vain.
Pour l’arracher de sa cachette secrète, j’ai dû utiliser la force de mes deux bras. J’ai tiré à plusieurs reprises et j’ai enfin réussi à l’amener à la surface. Je me souviens que durant tout ce temps je n’ai pas perdu de vue mon enfant à aucun instant. Voyons ce qu’on a ici, me suis-je dit, comptant que Robert ne se soit pas réveillé. Il était difficile de voir quoi que ce soit dans cette obscurité-là. J’ai allumé plusieurs fois la briquette, mais je n’ai vu que de la boue. J’ai sorti le couteau et j’ai farfouillé dans la terre visqueuse. Rien. Il m’a traversé l’esprit de renverser le pichet pour laisser sortir ce qui pouvait. Quand la boue en surface, pleine de vers et insectes d’eau fut partie, grand a été mon étonnement : l’objet en argile était plein de monnaies brillantes (le matin, il m’a été clair que c’était de l’or et de l’argent), des colliers de perles, des pierres de toutes les couleurs brillaient dans la nuit sous mes yeux figés. Et tout ça allait briller encore plus à mesure que je les lavais dans le ruisseau.
Toutes sortes d’idées étranges me traversaient l’esprit. Je me suis souvenu même d’avoir lu quelque part que les perles ne vivent que 500-600 ans, ensuite elles meurent ! Alors leur couleur commence à s’étendre et se transforme du blanc brillant connu en une couleur opaque et grise.


Un cadou! - de Alice la: 28/11/2003 06:14:17
(la: Cohen)
...de la Alice, ca i-ai permis sa "posteze conferinte"!

"La magie est en vie"

"Mon vieil ami, autant t'agenouiller en lisant ceci, car j'en viens
maintenant au centre agréable de mon argumentation. Je ne savais pas
ce que j'avais à te dire, mais maintenant je le sais. Tous mes discours n'étaient que la préface à celui-ci, et tous mes exercices une façon de m'éclaircir la voix. J'avoue t'avoir torturé mais seulement pour attirer ton attention. J'avoue t'avoir trahi mais seulement comme je t'aurais tapé sur l'épaule. Quand nous nous embrassions et quand nous nous sucions, voici, mon amour d'autrefois,
ce que je voulais tu chuchoter.
D--u est en vie. La magie est en marche. D--u est en vie.
La magie est en marche. D--u est en marche. La magie est en vie.
En vie est en marche. La magie n'est jamais morte. D--u n'est jamais
tombé malade. Beaucoup de pauvres ont menti. Beaucoup de malades
ont menti. La magie ne s'est jamais affaiblie. La magie ne s'est
jamais cachée. La magie a toujours régné. D--u est en marche.
D--u n'est jamais mort. D--u régnait même si ses funérailles
ont traîné en longueur. Même si le nombre de ceux qui portaient
son deuil augmentait. La magie n'a jamais fui. Même si l'on soulevait
son linceul, le D--u nu était vivant. Même si ces paroles étaient
déformées la magie nue prospérait. Même si l'on ne cessait d'annoncer
sa mort dans le monde le coeur ne le croyait pas. Beaucoup d'hommes
blessés s'étonnèrent. Beaucoup d'hommes frappés saignèrent.
La magie n'a jamais hésité. La magie a toujours eu le dessus.
Beaucoup de pierres ont roulé mais D--u ne s'est pas incliné.
Beaucoup d'hommes dissolus ont menti. Beaucoup d'hommes gros
ont écouté. Même s'ils lui offraient des pierres, la magie prospérait.
Même s'ils fermaient leurs coffres, D--u était toujours servi.
La magie est en marche. D--u règne. En vie est en marche.
En vie commande. Beaucoup d'hommes faibles ont eu faim. Beaucoup d'hommes forts ont prospéré. Même s'ils se vantaient de leur solitude, D--u était à leurs côtés. Ni le rêveur dans sa cellule, ni le capitaine sur la colline. La magie est en vie. Même si l'on ne cessait de pardonner dans le monde, le coeur n'y croyait pas. Même si les lois étaient gravées dans le marbre, elles ne pouvaient protéger les hommes.
Même si l'on construisait des autels dans les parlements ils ne pouvaient donner d'ordres aux hommes. Des policiers arrêtèrent la magie et la magie les suivit car elle aime ceux qui ont faim. Mais la magie refusa d'attendre.
Elle passe de bras en bras. Elle ne voulait pas rester avec eux.
La magie est en marche. Rien ne peut la blesser. Elle se repose
sur une paume vide. Elle se reproduit dans un esprit vide. Mais la magie
n'est pas un instrument. La magie est une fin. Beaucoup d'hommes
ont fait avancer la magie mais la magie est restée derrière.
Beaucoup d'hommes forts ont menti. Ils n'ont fait que traverser
la magie pour ressortir de l'autre côté. Beaucoup d'hommes faibles
ont menti. Ils sont venus vers D--u en secret et, même s'ils l'ont
quitté repus, ils n'ont pas voulu dire qui les avait guéris.
Même si les montagnes dansaient devant eux ils disaient que D--u
était mort. Même si l'on soulevait son linceul, le D--u nu était vivant.
C'est ce que je veux chuchoter à mon esprit. C'est ce dont je veux rire
dans mon esprit. Je veux que mon esprit serve jusqu'à ce que la magie
envahisse le monde et l'esprit lui-même est magie qui court dans la chair,
et la chair elle-même est la magie qui danse sur une horloge, et le temps
lui-même la Longueur Magique de D--u."

Asta-i din ce-astepti tu cu nerabdare sa cetesti!
Am primit "mostra" cadou prin e-mail, de ziua mea...
Dar din dar ...de-ncalzire!:)
mp-uri, setari sh-alte 'treburi'... - de Alice la: 17/07/2004 09:45:50
(la: despre barbati ... fara suparare :))
io-mi facui un obicei de-al stresa pa shafu', cand nu stiu ceva.
el isi facu' un obicei bun (merci!) de-a-mi raspunde.

daca ar sari toti pe el, fireste, l-ar putea innebuni de cap, dar, stiindu-l destul de rabdator din fire, cred ca te-ar putea ajuta si pe tine, Belle.

je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
#17997 (raspuns la: #17981) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
belle -ele!:))))))) - de Alice la: 17/07/2004 16:46:29
(la: despre barbati ... fara suparare :))
asa-tz trebuie Esbi, tz-ai cautat-o!!!!

*****************************
je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
#18007 (raspuns la: #18002) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
prea bine! - de Alice la: 18/07/2004 08:41:16
(la: Alice)
fain multzam.:)

je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
#18015 (raspuns la: #17906) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
cum? - de Alice la: 19/07/2004 11:39:23
(la: DESPRE EL...)
ma tem ca-i despre ...ea!
asteapta ori ba?

******************************
je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
adica... - de Alice la: 20/07/2004 09:29:06
(la: Casuta postala a lui Jimmy-Cecilia)
daca vreau sa te intreb ceva despre un anume subiect, vin si scriu aici, sau, de teama ca n-ai sa-l vezi il public in doua locuri?(:


je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
pe mine ma chiar enerveaza - de Alice la: 20/07/2004 09:43:58
(la: Cine STIE... imi spune si mie?)
ca majusculele-mi sunt cenzurate!
simt nevoia uneori sa 'tzip' si doar asa o pot face, fiindca nu prea folosesc cuvinte 'tari'.

trebusoara asta functioneaza insa de mult, paianjenule, si-o suporta toata lumea, daca vrea.
daca nu... NU!:)

je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
niciodata - de Alice la: 02/08/2004 11:34:18
(la: Colectii)
n-am colectionat ceva.
i-adevarat ca-mi plac mult c/hartile vechi, documentele din alte vremuri ... imi place mirosul ala dulce-amarui-prafos ...si senzatia de-a trai o secunda in alta epoca.

n-am strans decat amintiri.
am privilegiul de-a putea rememora, cu aceeasi intensitate senzatii, imagini, suntete, culori, asa cum m-au cutreierat la vremea aia.
timpul le imbogateste intotdeauna, le innobileaza, aidoma unui vin bun.
pe cele proaste, pe cele bune, deopotriva.

******************************
je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
l'embarras du choix :))) - de Alice la: 02/08/2004 13:47:08
(la: Impotenta nationala)
pai, cum nu, sefu'?
si io, ca toata lumea: mi-o fo' teama ca pricepe-anume diferit cand i-am cerut cu drag sa ma 'batuie'...

bre, alice, fatuco, mi-am zis, traje repede o concluzie ca iar patesti ca ultima oara!
si de data asta ... nu mai ai nici o scuza: canci, adica, ioc!!!:)))

******************************
je ne parle pas aux cons, ça les instruit!
#18794 (raspuns la: #18790) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Kevin Parent - Le petit roi - de rembrandt la: 23/09/2004 03:06:48
(la: Muzica)
Dans mon âme et dedans ma tête,
Il y avait autrefois
Un petit roi
Qui régnait comme en son royaume
Sur tous mes sujets
Beaux et laids
Puis il vint un vent de débauche
Qui faucha le roi
Sous mon toit
Et la fête fut dans ma tête
Comme un champ de blé
Un ciel de mai

Et je ne vois plus la vie de la même manière
Et je ne vois plus le temps me presser comme avant
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?

Comme un loup qui viendrait au monde
Une deuxième fois
Dans la peau d'un chat,
Je me sens comme une fontaine
Après un long hiver
Et j'en ai l'air
J'ai laissé ma fenêtre ouverte
À sa pleine grandeur
Et je n'ai pas eu peur
Dans mon âme et dedans ma tête,
Il y avait autrefois
Un autre que moi

Je ne fais plus l'amour de la même manière
Et je ne sens plus ma peau me peser comme avant
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?

Tu diras aux copains du coin
Que je n'reviendrai plus,
Mais n'en dis pas plus
Ne dis rien à Marie-Hélène,
Donne-lui mon chat:
Elle me comprendra
J'ai laissé mon jeu d'aquarelles
Sous le banc de bois
C'est pour toi
Dans mon âme et dedans ma tête,
Il y avait autrefois
Comme un petit roi

Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?
Hé, boule de gomme! S'rais-tu dev'nu un homme?


e superba melodia asta. Ar trebui sa incercati. Daca vreti s-o auziti, pot sa va trimit prin mail (daca aveti adresa pe yahoo sau alta adresa unde storage-ul este suficient de mare) sau MSN messenger ( adresa mea e : cris_z10@hotmail.com ) .


gardez votre vie à l'abri de moi...



Cursuri de matematica si fizica online!
Incearca-le gratuit acum

Peste 3500 de videouri de cursuri cu teorie, teste si exemple explicate
www.prepa.ro
loading...


loading...

cautari recente
mai multe...

linkuri de la Ghidoo: