comentarii

trois mots de la famille du verbes habiter


Cursuri de matematica si fizica online!
Incearca-le gratuit acum

Peste 3500 de videouri de cursuri cu teorie, teste si exemple explicate
www.prepa.ro
buey - de thebrightside la: 30/01/2008 15:31:00 Modificat la: 30/01/2008 15:31:17
(la: Iona si eu)
poi tu crezi ca io m-apuc sa caut fiorul poetic din varianta in romana?!
c'est ne pas possible, jolie! :D
na, ca trois mots mai stiu si io - din manualul lu' fi-miu :))))

compilez traducerea si adaptarea, apoi citesc iara in frantuzeste. ;)



..............


oh, c'est merveilleux!

asta nu cre' ca l-am mai nimerit! :)))

p.s. multam fain.
#280318 (raspuns la: #280302) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
off topic si totusi on-topic - de lafemme la: 19/06/2008 22:41:16
(la: Lolita)
Mi-ai adus aminte. Eram la alianta franceza si pe unul din rafturi m-am intalnit cu Lolita in franceza. O citisem, nu in franceza ce-i drept. Am deschis-o totusi sa vad cum suna. A fost dragoste la prima vedere. Nu cred ca am mai citit vreodata ceva atat de senzual. In secumda 2 Lolita era in mod fraudulos la mine in geanta. :)

voila le pourquoi:

« Lolita, lumiere de ma vie, feu de mes reins. Mom peche, mon ame. Lo-li-ta : le bout de la langue fait trois petits bonds le long du palais pour venir, a trois, cogner contre les dents. Lo. Li. Ta.
Elle était Lo le matin, Lo tout court, un metre quarante huit en chaussettes, debout sur un seul pied. Elle était Lola en pantalon. Elle etaut Dolly a l’ecole. Elle était Dolores sur le pointille des formulaires. Mais dans mes bras, c’était toujours Lolita. »

#319280 (raspuns la: #319273) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
mai du-te si vorbeste cu buni - de (anonim) la: 31/08/2003 15:06:23
(la: A avea baieti in Moldova...)
mai du-te si vorbeste cu bunica-ta sau auzi-o vorbind cu altii...
#94 (raspuns la: #31) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
"Ne me quitte pas", Jacques Brell - de Alice la: 15/10/2003 08:57:13
(la: Cele mai frumoase poezii)
Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier
Qui s'enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
A savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
A coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas

Moi je t'offrirai
Des perles de pluie
Venues des pays
Où il ne pleut pas
Je creus'rai la terre
Jusqu'après ma mort
Pour couvrir ton corps
D'or et de lumière
Je f'rai un domaine
Où l'amour s'ra roi
Où l'amour s'ra loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas!

Ne me quitte pas!
Je t'inventerai
Des mots encensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s'embrasser
Je te racont'rai
L'histoire de ce roi
Mort de n'avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas!

On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l'ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est parait-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s'épousent-ils pas?
Ne me quitte pas!

Ne me quitte pas!
Je n'vais plus pleurer
Je n'vais plus parler
Je me cacherai là
A te regarder
Danser et sourire
Et à t'écouter
Chanter et puis rire
Laiss'moi devenir
L'ombre de ton ombre
L'ombre de ta main
L'ombre de ton chien
Ne me quitte pas...
Probable incendie criminel da - de Ingrid la: 15/11/2003 13:12:19
(la: Antisemitism)
Probable incendie criminel dans un collège-lycée israélite en région parisienne
Un établissement scolaire de confession israélite a été dévasté par le feu samedi en banlieue de Paris, cet acte probablement criminel déclenchant l'indignation de la communauté juive et la condamnation du gouvernement.
L'incendie de Gagny s'inscrit dans la vague d'actes antisémites commis en France depuis quelques années sur fond de crise au Proche-Orient.
"Les mots d'antisémitisme doivent être prononcés. L'honnêteté, c'est que l'on ne nie pas l'évidence. Quand on met le feu dans une école juive, il m'est difficile de ne pas penser qu'il ne s'agit pas d'un acte antisémite", a souligné sur place le ministre de l'intérieur Nicolas Sarkozy. Pour lui, il y a dans cet incendie "une connotation raciste antisémite évidente".
"Il semble que l'origine criminelle de l'incendie soit avérée", a estimé le ministre de l'Intérieur, en précisant qu'il y a "deux foyers situés dans deux lieux opposés et une suspicion d'effraction" par une vitre de l'école pour garçons, située dans un quartier calme de Gagny (Seine-Saint-Denis).
Les pompiers ont été appelés à 03h25 et ont engagé une soixantaine d'hommes et neuf grosses lances pour lutter contre le sinistre qui n'a pas fait de blessés.
L'incendie s'est déclaré dans une ancienne usine acquise par l'association juive orthodoxe Merkaz Hatorah, qui souhaitait s'agrandir. Les élèves travaillent actuellement dans un bâtiment mitoyen qui n'a pas été atteint par les flammes. Les poutrelles métalliques des murs et des toits ont été tordues par la puissance du feu, les vitres ont explosé, le mobilier a été calciné.

Le gouvernement a immédiatement affiché sa fermeté et sa solidarité avec la communauté juive, par la voix de deux de ses ministres qui se sont rendus sur les lieux. "Les auteurs seront poursuivis et punis avec une grande sévérité", a indiqué M. Sarkozy.

Le ministre de l'Education nationale, Luc Ferry, a lui fait part de sa "consternation". "Je suis venu dire ma solidarité avec le directeur, les enseignants, les élèves, les parents d'élèves", a-t-il déclaré. "Avec le recteur, on va voir tout ce qui peut être mis en place pour assurer la continuité. On est consterné", a encore dit M. Ferry.

Selon le directeur de l'école, Jacques Benisty, un incident a opposé il y a quelques jours ses élèves à des jeunes extérieurs à l'école.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a fait part samedi de sa "vive émotion et son indignation".

Probable incendie criminel dans un collège-lycée israélite en - de Ingrid la: 15/11/2003 13:25:00
(la: Antisemitism)
Probable incendie criminel dans un collège-lycée israélite en région parisienne
Un collège-lycée israélite dévasté par un incendie probablement criminel

Un établissement scolaire israélite a été dévasté par le feu samedi à Gagny (Seine-Saint-Denis), provoquant la colère de la communauté juive mais aussi celle du gouvernement qui a exprimé sa révolte et son indignation.

"La République française ne peut tolérer aucun acte antisémite et l'école plus que tout autre lieu doit demeurer le lieu de la tolérance et du respect", a affirmé Jacques Chirac.

L'incendie s'est déclaré peu après 03h00 dans une ancienne usine acquise par l'association juive orthodoxe Merkaz Hatorah, dont les élèves travaillent dans un bâtiment mitoyen épargné par les flammes. Les pompiers ont engagé une soixantaine d'hommes et neuf grosses lances pour lutter contre le sinistre qui n'a pas fait de blessés.

En fin d'après-midi, l'origine criminelle de cet incendie ne faisait plus guère de doute. Une information judiciaire a été ouverte pour "destructions volontaires" commises en raison de l'appartenance du propriétaire ou de l'utilisateur "à une ethnie, une nation, une race ou une religion", a annoncé le procureur de la République de Bobigny.

L'enquête, qui "sera poursuivie avec la plus grande détermination", selon le procureur Jean-Paul Simonnot, a été confiée au service départemental de police judiciaire de Seine-Saint-Denis. L'instruction sera effectuée par le juge Roger Le Loire. Selon une source policière, cette enquête promet d'être "longue et difficile".

"Depuis la loi du 3 février 2003, ces faits sont désormais passibles de 20 ans de réclusion criminelle ainsi que de 150.000 euros d'amende", a rappelé le ministre de la Justice, Dominique Perben.

Pour le ministre de l'intérieur Nicolas Sarkozy, venu sur place dans la matinée, "les mots d'antisémitisme doivent être prononcés. L'honnêteté, c'est que l'on ne nie pas l'évidence. Quand on met le feu dans une école juive, il m'est difficile de ne pas penser qu'il ne s'agit pas d'un acte antisémite".

Le ministre de l'Education nationale, Luc Ferry, a exprimé sa "consternation", le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sa "vive émotion". Puis, au cours de l'après-midi, le ministre délégué à l'Enseignement scolaire, Xavier Darcos, a évoqué à son tour à Gagny la "révolte du gouvernement français".

Sous contrat avec l'Education nationale, l'école privée juive, située Chemin des bourdons à Gagny, n'est fréquentée que par des garçons. Ses bâtiments accueillent 130 collégiens et 70 lycéens, selon le recteur, M. Saint-Girons. "Il faut maintenant trouver des locaux-relais, soit dans des bâtiments démontables, soit autrement, pour les maternelles et les primaires", a ajouté le recteur.

Le préfet de Seine-Saint-Denis, Michel Sappin, a précisé que Gagny et les villes proches de Villemomble et du Raincy étaient situées dans "un secteur calme de Seine-Saint-Denis".

"Il y a dans ce secteur une importante communauté israélite, mais il n'y a pas de problème en général. (...) Aucune menace n'avait été proférée dans les jours précédents", a-t-il ajouté.

Infg/seb-mba/jfb/mfo/ei


© AFP
#4322 (raspuns la: #4317) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Pai, du-te domnule ca nu te t - de (anonim) la: 04/02/2004 03:53:38
(la: Castigati 1 milion de euro. Ce veti alege: Romania sau occident?)
Pai, du-te domnule ca nu te tine nimeni legat aici in tara. De ce nu mergi?
Crezi ca e mai bine pe alte meleaguri? Poate ar fi daca nu ai fi roman, orice ai zice tot ca roman esti privit afara.
#8852 (raspuns la: #8738) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Pas de "Kaliningrad sur la mer Noire" - de SB_one la: 02/03/2004 11:58:36
(la: Care este viitorul Republicii Moldova?)

Pas de "Kaliningrad sur la mer Noire"
par Daniel Vernet

LE MONDE | 27.02.04 | 14h23 • MIS A JOUR LE 27.02.04 | 16h58

A la traditionnelle conférence sur la sécurité qui s'est tenue a Munich au début de février, le ministre russe des affaires étrangeres, Igor Ivanov, a menacé de ne pas ratifier le traité dit CFE, sur les forces classiques en Europe. La menace n'a pas ému grand monde, le texte faisant un peu figure de relique. A tort, car elle est significative d'une nouvelle attitude russe dans ses relations avec les Occidentaux. Le Kremlin veut, en fait, garder des avant-postes militaires dans son "étranger proche" pour faire contrepoids a l'expansion de l'Alliance atlantique, qu'il n'a pas été en mesure d'empecher.

Négocié dans les années 1980 et signé a Paris en 1990, le traité CFE était le complément dans le domaine conventionnel des accords de contrôle des armements nucléaires. Il visait a assurer un équilibre entre les forces de l'OTAN et celles du pacte de Varsovie. Apres la disparition de l'Union soviétique et de son glacis, il a été remanié, et c'est ce texte, qui tient compte de la nouvelle situation créée en Europe par l'indépendance des ex-Républiques soviétiques et l'élargissement de l'OTAN, que Moscou remet en question.

Il est vrai que, pour se conformer au traité CFE, les Russes devraient évacuer les bases militaires qu'ils conservent en Géorgie et en Moldavie (dans la province de Transnistrie). Ils s'y sont engagés a plusieurs reprises sans pour autant passer a l'acte. La situation en Transnistrie, province rattachée a la Moravie par Staline pour contrôler les Bessarabiens, illustre parfaitement l'attitude russe. La Transnistrie est en état de quasi-sécession depuis l'indépendance de la Moldavie en 1991. La 14e armée, commandée a l'époque par le célebre général Alexandre Lebed, y a "défendu la minorité russe" les armes a la main et est restée sur place pour garantir le pouvoir du président moldave autoproclamé Igor Smirnov et de son clan politico-mafieux qui n'obéissent pas au gouvernement central de Chisinau (la capitale).

Au cours d'un séminaire qui s'est tenu pres de Munich - a l'initiative de la Société pour l'Europe du Sud-Est, du ministere allemand des affaires étrangeres et du pacte de stabilité pour l'Europe du Sud-Est -, des experts européens, américains et moldaves se sont penchés sur ce conflit. La situation est un peu plus compliquée encore par les rapports de force politiques en Moldavie meme, oule gouvernement du communiste Vladimir Voronine hésite entre un retour dans le giron russe et un engagement en direction de l'Union européenne...

Un diplomate allemand ne cache pas que Chisinau donne parfois "l'impression d'etre plus intéressée par les fonds européens que par les valeurs européennes". Le ministre moldave des affaires étrangeres, AndreiStratan, n'a pas dissipé cette impression en réclamant la constitution d'un "fonds d'aide au choix européen" de la Moldavie. Ce pays est le plus pauvre d'Europe, derriere l'Albanie. "C'est votre droit de choisir un partenariat stratégique avec Moscou, a insisté un autre participant allemand, mais ce choix est incompatible avec le choix européen. On ne peut a la fois vouloir adhérer a l'UE et faire partie d'une zone de libre-échange avec la Russie, le Kazakhstan, la Biélorussie et l'Ukraine." Chisinau a, par exemple, demandé une aide européenne pour adopter le systeme douanier russe.

L'ambiguité de la position officielle moldave, condamnée par l'opposition démocratique qui a été balayée aux dernieres élections, a été soulignée par l'accueil réservé a une récente proposition russe de solution de la crise. Alors que trois médiateurs ont été désignés (l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe -OSCE-, la Russie et l'Ukraine), Moscou a présenté unilatéralement, a la fin de l'année derniere, le "mémorandum Kozak", du nom d'un conseiller de Vladimir Poutine, Dmitri Kozak. Dans ce texte, la Russie proposait la création en Moldavie d'une fédération "asymétrique" dans laquelle les autorités de Transnistrie (en fait Moscou) auraient eu un droit de veto sur toutes les affaires moldaves. "En contrepartie", le Kremlin aurait retiré ses troupes... en 2012 ou 2020. Dans un premier temps, le premier ministre Vladimir Voronine a accepté le "mémorandum Kozak" avant de revenir sur sa décision, sous la pression amicale des Européens et des Américains. Les Occidentaux rappellent les engagements pris par la Russie, réitérés en 1999, au sommet de l'OSCE a Istanbul, par le président Eltsine, de se retirer de Moldavie avant la fin 2003 !

UN COUP DE BLUFF

Selon Moscou, il n'y aurait plus que 1 280 soldats russes en Transnistrie. Les Occidentaux pensent qu'ils sont en réalité 1 800 ou 2 000, la différence tenant au fait que les soldats russes "démobilisés" vont grossir les rangs de l'"armée" de Transnistrie. Celle-ci serait maintenant plus importante que l'armée moldave elle-meme. De plus, les Russes insistent pour maintenir une présence militaire en Moldavie, meme apres un reglement, sous le couvert d'une force internationale de maintien de la paix. Enfin, ils demandent une aide occidentale pour démanteler ou transférer les énormes dépôts de munitions qu'ils conservent en Transnistrie. Le cout de l'opération serait de 3 milliards a 8 milliards de dollars.

Meme si le "mémorandum Kozak" n'a été qu'un ballon d'essai ou un coup de bluff, les conditions mises par les Russes au respect de leurs engagements rendent les observateurs perplexes quant aux objectifs fondamentaux de Moscou en matiere de sécurité.

Obligée d'abandonner, apres 1991, les positions transitionnelles de la diplomatie tsariste puis soviétique, la Russie cherche a maintenir des abces de fixation pour contrôler sa périphérie. Sa présence en Transnistrie lui permet, notamment, d'exercer une pression sur le flanc sud de l'Ukraine.

Une diplomate roumaine se félicite de l'indépendance de la Moldavie, qui épargne a son pays une frontiere commune avec la Russie. Mais, ajoute-elle, "s'il n'y a pas de sécurité sur le Dniestr -qui sépare la Transnistrie du reste de la Moldavie-, il n'y aura pas de sécurité sur le Prout -qui court entre la Moldavie et la Roumanie-". Or le Prout sera en 2007 une frontiere extérieure de l'Union européenne.

Cette diplomate émet la crainte que la Transnistrie ne se transforme en une sorte de "Kaliningrad sur la mer Noire", autrement dit en une enclave russe qui permette a Moscou de perturber le bon fonctionnement de l'Europe.

"Comment convaincre la Russie d'abandonner une conception soviétique de ses relations avec ses voisins ?", s'interroge un responsable de l'OSCE chargé du dossier moldave. La récente dégradation des relations russo-américaines et russo-européennes montre que la réponse a cette question n'a pas encore été trouvée.



http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-354669,0.html





SB
................................................................
Infinitul e mare, mai ales catre sfirsit.
(W. Allen)
#11133 (raspuns la: #11124) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Daca esti de bani gata, du-te - de (anonim) la: 31/03/2004 18:14:27
(la: Ce se intampla cu romanii, cu voi?)
Daca esti de bani gata, du-te si bea-i prin discoteci sau fumeaza-i pe la colturi, dar nu te apuca sa scrii,citindu-l pe Cioran, deapre ceva ce dupa parerea mea, nu prea poti sa intelegi la cei 18 ani ai tai de baiat de bani gata. Cite revolutzii itzi trebuie sa-tzi dai seama ca de fapt genele nu se schimba murind sau facind foamea...da istoria se repeta si daca unii compara actualitatea cu epoca fanariotzilor au motivele lor personale sau sunt influentzatzi de punctul de vedere colectiv. Ai grija sa nu cumva sa cada darimaturile pe tine daca vreodata vei apuca sa dai in prezentul corupt, iar daca vreodata te va afecta putin vei sfirshi prin a ingrosha rindurile celor care injura sistemul, dar fac tot posibilul sa-si faca viata mai ushoara cu spaga sau ...
-Aia cu "Cetateni"i e tare de tot!
-Mi-as dori sa te vad sau aud pe la 30 de ani ...
-Daca scadem din 18, 14 nu raminem cu prea mult asa ca daca ar fi ramas macar 15, 20 poate ai fi realizat ca s-a mers din rau in mai rau si asa cum am indurat turcii sute de ani o sa induram si raul asta general...
-nu stiu de ce sunt asa prost sa-mi pierd timpul cu raspunsul asta -- poate sunt prea plictisit?...
îşi vînd copiii pentru a fi duşi peste hotare - de Muresh la: 28/04/2004 14:22:08
(la: Cum se manipuleaza istoria in scoli: Herodot despre traci)
"La traci există următoarea rînduială: îşi vînd copiii pentru a fi duşi peste hotare" ,o fi spus Herodot .

Azi la fel .

Chestie de traditie .
...hei , Belle,willst Du das - de SB_one la: 04/07/2004 19:05:32
(la: despre barbati ... fara suparare :))
...hei , Belle,willst Du das nicht auf rumaenisch sagen?
ca "n-o prinsai"...

SB
................................................................
it's nice to be important, but it's more important to be nice !
#17290 (raspuns la: #17288) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
De la www.photographe-de-mode.com - de Dinu Lazar la: 08/07/2004 06:54:17
(la: O conversatie cu DINU LAZAR, fotograf)
NEWSLETTER de JUILLET 2004
www.photographe-de-mode.com

Festival de la photographie de mode (Cannes)
Pour sa deuxième édition, Cannes Photo Mode présente une sélection de cinquante photographies de mode dont une grande exposition des deux principaux invités du Festival : Jacques Olivar et Steve Hiett. Cannes devient ainsi la scène partagée par les différents acteurs et professionnels de la photographie de mode. En donnant chair à une certaine idée de la beauté, du sensuel, de l'érotisme, cet art a su, grâce à ses compositions originales, sa pertinence, sa technique et son imaginaire, sublimer son sujet. Pour la première fois, la Croisette et la Roseraie du port Canto sont “habillées” par des tirages photographiques sur bâches de trois mètres par cinq, qui permettront aux visiteurs de profiter d'œuvres prodigieuses dans des dimensions inattendues (du 19 juin au 19 juillet). D'autre part, une sélection de photographies ainsi que des grands formats noir et blanc ou couleur sont présentés dans les salles du Palm Beach Casino et sur sa terrasse (du 19 juin au 31 août).

Photos les plus vues sur photographe-de-mode.com
La section "top" a été créée il y a quelques temps et elle vient d'être remise à jour. Quelles sont les photos les plus "tendance" du moment ? Un outil vous permet de savoir quelles ont été les photos les plus "zoomées" par les utilisateurs du site.

Nouvelle ergonomie du site
Il y a 3 mois commençait la phase de test d'érgonomie du site www.photographe-de-mode.com. Ce test s'est transformé en en remaniement quasi total des sections couleur et noir et blanc. Quand on clique sur une vignette, l'image sélectionnée apparaît puis les autres images de la même série viennent se mettre en dessous. Cela réduit considérablement le nombre de clicks à produire et facilite le chargement à l'écran des images. De plus, 2 séries mode ont été rajoutées ainsi qu'une série de photos de lingerie.

Grève de SMS du 5 mai
Les SMS sont à 10 centimes, faites passer ! En avril dernier nous avions fait un appel à la grève des SMS (les opérateurs de téléphonie mobile réalisaient des marges de 600% sur vos SMS envoyés). Résultat : les SMS chez Orange sont passés à 10 centimes au lieu de 15 centimes.

Expo Guy Bourdin à Paris
Le Jeu de Paume a été chargé par le ministère de la Culture et de la Communication, de mettre en œuvre une politique ambitieuse en faveur de la photographie et de l’image dans un lieu prestigieux qui sera une référence dans ce domaine. Pour inaugurer ces nouvelles activités, Régis Durand, directeur du Jeu de Paume (Place Concorde à Paris), propose deux expositions : Éblouissement et Guy Bourdin, présentées du 24 juin au 12 septembre 2004, avec le soutien de Neuflize Vie.

Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour la prochaine édition !

Merci et à bientôt

Erick Seban-Meyer
www.photographe-de-mode.com
#17490 (raspuns la: #17478) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Henri Cartier-Bresson (1908 – 2004), fotograf - OMAGIU - de ovidiusimina la: 11/08/2004 10:54:33
(la: O conversatie cu DINU LAZAR, fotograf)
« Au fond, ce n’est pas la photo en soi qui
m’interesse. Ce qui je veux c’est de capter une
fraction de seconde du réel »

Henri Cartier-Bresson (1908 – 2004)
===================================================

Kingdoms of the world in a moment

Aug 5th 2004, From The Economist print edition
http://www.economist.com/cities/displaystory.cfm?story_id=3071607

Henri Cartier-Bresson, whose photographs defined the
20th century, died on August 3rd at the age of 95

ALTHOUGH his name was familiar almost everywhere, far
more so indeed than his work, Henri Cartier-Bresson
himself was not a familiar sight. With his alert blue
eyes and a coloured handkerchief knotted round his
neck, he would wander the streets near his home on
Paris's rue de Rivoli and seldom be recognised. One of
the greatest photographers of the 20th century was
himself rarely photographed.

In his lifetime, he travelled to all corners of the
earth, capturing images of some of the most
extraordinary moments of 20th-century history—the
Spanish civil war, the liberation of Paris after the
second world war and the funeral of Mahatma Gandhi. At
the same time he framed and preserved less famous
moments, elevating them with his genius so that they
somehow seemed to capture the essence of life itself.

His unequalled ability to seize a millisecond in time
was uncanny. In his book “The Decisive Moment”,
published in 1952, he wrote: “It is the simultaneous
recognition, in a fraction of a second, of the
significance of an event as well as a precise
organisation of forms, which give that event its
proper expression.” He was never very interested in
the technology of photography, in the effects that
could be obtained during developing and editing in a
dark room. It was all about the thrill of the chase,
the chance to seize a moment.

The man who first inspired Mr Cartier-Bresson was a
photographer called Martin Munkacsi, whose picture of
naked African boys running into Lake Tanganyika in
1931 persuaded him to take photography seriously. “I
couldn't believe that such a thing could be caught on
camera,” he said, “so I grabbed my Leica and went out
into the street.”

Between 1932 and 1935, he lived rough in Italy, Mexico
and Spain where he took some of his most memorable
images. Back in Paris he worked with Jean Renoir, a
film director, and ended up playing the unlikely role
of an English servant in the director's masterpiece,
“La Règle du Jeu”. He was a prisoner-of-war for three
years, and after the war was one of the founders of
the Magnum agency, a trail-blazing photographers'
co-operative. In 1948 he went on the road again,
mostly to India and China (in time for the fall of
Chiang Kai-shek), in an age when the images of
photojournalists like him filled the pages of picture
magazines that were, in the pre-television era,
hungrily viewed by millions.

Unassuming genius
For the last quarter of a century, Mr Cartier-Bresson
eschewed photography, taking only the occasional
snapshot of friends and family, and turning his
attention to drawing. (He trained originally as a
painter, his early work influenced by his friend, the
surrealist artist Max Ernst.) He maintained that he
scarcely wanted to discuss photography any more. “It's
like when you're divorced”, he said, “and people keep
asking about your former wife. There's something
indecent about it.”

He settled into a quiet life in France—in Paris and in
the small house that he owned for some 30 years in the
Lubéron, a region in the south of the country, to the
east of Avignon. And there he died on Tuesday August
3rd, just less than three weeks away from his 96th
birthday.

Mr Cartier-Bresson always said that to be a great
photographer you had to be unintrusive. “For me,
photography is very much a physical pleasure—it's like
hunting, except that we don't kill.” At the height of
his career he would stalk his subjects, and his quarry
would often be unaware that it had been captured on
film. His desire to remain out of the limelight stayed
with him to the end, including his wish to hold back
the world's photographers from the funeral of one of
the greatest of them.

His funeral was a private affair attended by some 50
family and close friends. Only after it had ended did
the French Ministry of Culture make an official
announcement of his death. And the next day, August
5th, many of his most famous images were splashed
across the front pages of newspapers the world over: a
woman slapping an informer she recognises at a
deportation camp in Dessau in 1945; Muslim women in
Srinagar, Kashmir, praying to the sun as it rises over
the distant Himalayas; and a French family picnicking
by the River Marne in 1938, almost a last pre-war
moment of stillness.

Of Mr Cartier-Bresson's death, President Jacques
Chirac said: “With him, France loses a genius
photographer, a true master, and one of the most
gifted artists of his generation.” But it is not only
France's loss. Mr Cartier-Bresson's fame, which grew
despite his efforts to avoid it, reminds a much wider
world of its persistent admiration for unassuming
genius, and of the dwindling stock of targets for that
admiration.

================================================

La famille d'Henri Cartier-Bresson, la Fondation Henri
Cartier-Bresson, les photographes et l'équipe de
Magnum Photos ont la tristesse de vous annoncer le
décès d'Henri Cartier-Bresson le 3 Août à 9h30 dans sa
maison du Luberon.Les obsèques ont eu lieu dans la
plus grande intimité. Un hommage sera organisé à sa
mémoire début septembre.
================================================

Mai multe informatii referitoare la persoanlitatea si opera lui Henri Cartier-Bresson puteti gasi pe site-ul MAGNUM Agency, fondata de HCB. Adresa este http://www.magnumphotos.com/c/ , asa cum s-a mai spus pe acest forum de discutii. Intr-adevar, acolo putem vedea cu totii niste fotografii. Adevarate...

din Bucuresti, un biet ucenic intr-ale fotografiei, Ovidiu SIMINA
11/08/2004
Belle, und was meinst Du mit - de SB_one la: 12/09/2004 00:04:28
(la: Femeia)
Belle,
und was meinst Du mit "with all due respect"...das habe ich nicht verstanden...

SB
................................................................
it's nice to be important, but it's more important to be nice !
#21837 (raspuns la: #21836) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
ucraina protesteaza - de desdemona la: 14/09/2004 16:29:33
(la: Petitie contra canalului ucrainean Bistroe, din Delta)
Am impresia ca ucrainienii sunt cei care dau cu batzul in altii si tot ei striga 'ajutor, ma bate'. Sau n-am inteles eu bine ?

Cititi articolul asta (scuze pentru cei ce nu stiu franceza):

http://fr.news.yahoo.com/040914/202/41wl3.html
"
KIEV (AFP) - L'Ukraine s'est dite préoccupée mardi par les activités roumaines dans le delta du Danube, qui risquent de créer "une mer d'Aral dans le centre de l'Europe", allusion à la catastrophe écologique de la mer d'Aral, transformée dans les années 60 en désert de sable et de sel.

"Si à la fin du XIXe siècle, 70% du débit du Danube passait par l'Ukraine, en 2003 ce chiffre n'était que de 49%", a assuré Natalia Zaroudna, haute responsable du ministère ukrainien des Affaires étrangères.

"Ce processus s'accélère et s'il garde son rythme actuel, nous allons avoir vers 2010 une nouvelle mer d'Aral dans le centre de l'Europe", a-t-elle ajouté, pointant du doigt les activités roumaines dans le delta du fleuve.

Selon Kiev, ces activités ont modifié la répartition du fleuve en faveur de la Roumanie et mis en danger l'écosystème de la réserve protégée du delta, partagée entre ces deux pays.

"La situation est alarmante", a ajouté devant la presse Mme Zaroudna, dont le pays a été critiqué par des écologistes, l'Union européenne, les Etats-Unis et l'Unesco pour la construction d'un canal dans la réserve du delta.

L'Ukraine accuse la Roumanie d'avoir installé un réseau de trois canaux déjà en service, auquel doit d'ajouter un quatrième en cours de construction dans sa partie du delta, d'entraîner l'ensablement et l'arrêt de la navigation dans la zone ukrainienne.

"Nous allons demander le création d'une commission spéciale composée d'experts internationaux" sur le problème, a souligné Mme Zaroudna.

Kiev prévoit de lancer cet appel lors d'une réunion cette semaine à Vienne de la Commission internationale pour la protection de la Danube, au cours de laquelle l'Ukraine prévoit de défendre son projet de canal controversé.
"
gata distractia.. du-te la sm - de Horia D la: 04/12/2004 17:49:01
(la: Trancaneala Aristocrata)
gata distractia.. du-te la smotru.. make me proud:))

The things that come to those who wait are what's left behind by those
who got there first.
#30711 (raspuns la: #30710) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
du-te si da zapada, si atunci - de Horia D la: 19/01/2005 20:17:20
(la: Trancaneala Aristocrata)
du-te si da zapada, si atunci nu mai trebuie sa mergi la gym:))

The things that come to those who wait are what's left behind by those
who got there first.
#33812 (raspuns la: #33809) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
Cirque du Soleil - de Pasagerul la: 22/01/2005 00:02:29
(la: DVD-recomandari)
Au aparut citeva spectacole pe DVD,pot fi gasite pe Amazon.
Este o trupa de circ canadiana care in afara de turnee apare si la Las Vegas si la Amsterdam.
Desi am vazut numere de circ mai "tari" ,cea ce impresioneaza la Cirque du Soleil este spectacolul in ansamblu.Nu veti vedea dresuri de animale,ci acrobatii,jonglerii si pantomima.Accentul este pus pe costume, culori, armonie, perfectiune intr-o imbinare de dans,teatru,acrobatii.Si totul acompaniat de o muzica deosebita(ar putea fi calificata ca New Age).
Mie mi-a placut cel mai mult "Quidam", iar din punct de vedere vizual "Vareqai".Pentru amatorii de circ chinezesc este recomandat "Drallion" desi mie mi sa parut mai putin spectaculos.
Este un circ pe care adultii il apreciaza mai mult decit copiii.
Vizionare placuta.
lasa cada, du-te intr-un hot- - de Horia D la: 26/01/2005 22:56:34
(la: Trancaneala Aristocrata)
lasa cada, du-te intr-un hot-tub, cu o sticla buna de vin (cabernet
la 62 F... bun)
#34639 (raspuns la: #34635) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului
yupiii a aparut conferinta noua.. RSI du-te sa scrii impresiile - de Jimmy_Cecilia la: 21/05/2005 20:45:22
(la: Trancaneala Aristocrata "3")
Me voila... taratata... care mai e in ograda????? sunt singurica????
îhâââââ^ca acusica plec.....

RSI,
uite a aparut conferintza noua "intalniri si vacantze aristocratice...
du-te sa scrii acolo impresiile despre vacanta din RO...
#50322 (raspuns la: #50313) comenteaza . modifica . semnaleaza adminului



Cursuri de matematica si fizica online!
Incearca-le gratuit acum

Peste 3500 de videouri de cursuri cu teorie, teste si exemple explicate
www.prepa.ro
loading...